Expressions 55

Acteur de l'animation culturelle en Meuse

Accueil

Prochainement

Tony Soulié

 

 

Tony Soulié, un artiste peintre de réputation internationale

 

"Dans ma peinture, la photo est en filigrane comme un moyen de mémoriser, de capter des lumières, des sensations.

La photo, pour moi, doit être recouverte comme un palimpseste, comme un témoignage de mes errances.Il n’y a pas de rupture elles sont toutes les deux complémentaires. La peinture est un acte de mobilité, une écriture qui se situe dans l’espace. Il y a du souffle, de la morsure, un matériau en corrosion, du feu, de l’eau, des sensations ressenties dans les villes ou sur les terres arides du désert… Il y a toujours des résistances à la lumière qui se révèlent en négatif. L’artiste est toujours l’acteur d’une confrontation pour recréer un langage différent." (Tony soulié)

 

New York, Las Vegas, Los Angeles, l’Arizona, Zanzibar, Tanger, Hawaï, Nantes, Paris... Les lieux de Tony Soulié vont du levant au couchant. Peintre de l’espace et de la mémoire, l’artiste est un nomade qui cherche à capturer l’esprit des lieux qu’il traverse. Il le fait par le Land Art, la peinture, la sculpture et le livre d’artiste.
Dans les œuvres qui sont exposées à Bar-le-Duc, il associe peinture et photographie. La couleur s’inscrit directement dans la photographie qu’elle recouvre. L’œuvre trouve son équilibre dans le rapport toujours changeant entre ces deux composantes. La peinture, plus abstraite et subjective et la photographie plus concrète et objective.
Tantôt la peinture exalte un détail de la photo, tantôt elle la recouvre complètement. Elle donne à la photo des couleurs qui ne sont pas les siennes mais qui participent à l’élaboration d’une poésie visuelle. Elle modifie le rapport à l'espace, l'ouvre sur la dimension temporelle de la mémoire, celle d’un imaginaire qui se souvient (mémoire objective du lieu, mémoire subjective de sensations ressenties).
Au temps de la photo se trouve superposé le temps de la peinture. C’est ainsi que le tableau devient un palimpseste à l’image de la vraie vie : tout y transparaît et s'y transpose dans le glissement de correspondances infinies.

 
 
 
 

©Expressions 55
3 rue François de Guise BP 60198 55005 Bar le Duc Cedex
Tel : 03 29 45 55 00
@Mail : expressions55@wanadoo.fr