Rémi LACOMBE - 2009

Du 16 mai au 14 juin 2009

7 rue de la Fontaine - 35290 SAINT ONEN LA CHAPELLE

Né le 12 décembre 1957 à SoissonsLACOMBE01 160
1985 : Formation aux techniques de base de la poterie.
Tournage, émaillage, cuisson dans l’atelier Jean Cacheleux à St Amand en Puisaye
1986 : Ouverture de l’atelier de Production à Saint Meen le Grand
1997 : Déménagement de l’atelier à Saint Onen la Chapelle

Expositions (Sélection)

2008
Galerie JULIA à Pont-Aven
Abbaye d’Arthous à Hastingues
20 ans de Métiers d’art à Saint Leu la Forêt
Passion Céramique Singulière à Praz sur Arly
Galerie Village d’artiste à Rablay sous Layon
10ème Biennale Art Singulier à Aubagne
Galerie ART et THÉ à Granville
Galerie Dominique C. à Pont-Aven

2007
Boutique métiers d’art Maison des artistes à Rablay sous Layon
Marché céramique Européenne à Giroussens
5ème Biennale Céramique Internationale à Steenwerck
Galerie ANAGAMA « terres Généreuses » à Saint Germain en Laye
Salon des Métiers d’art à BREST

Éditions

Revue de la Céramique et du Verre – Entretien avec Jeannine RIVAIS : réaliser au cours du Festival « Céramiques Insolites » à ST GALMIER (42) en mai 2006 – Une Bande Dessinée « La Guerre des dieux » aux éditions du caillou en Pierre en octobre 2006.

Sur son espace de marché, Rémi présente côte à côte ses deux types de réalisations : les pièces utilitaires sur des tables, les sculptures sur des socles.

LACOMBE002

Ces deux créations parallèles se complètent et s’enrichissent mutuellement. Un cône, qui devait devenir un verre, est transformé au sein et adapté en tasse. Le vocabulaire plastique, de formes et de couleurs, est identique pour toutes les créations. Si le volume est ouvert, il peut servir de vase, s’il est fermé, il est sculpture. Les êtres hybrides composés de triangles et de zigzags, de cônes et de cylindres, jouent avec l’asymétrie, le déséquilibre, les mutations du corps. Il suffit de peu pour signifier un visage ou un immeuble. Un seul œil ouvert, comme deux ou trois indiquent toujours la vie. Le trait simplifié est efficace comme les rapports entre les formes et les couleurs dont les contrastes violents sont justes. Ainsi les pièces sont toutes fortes, affirmées, osées. Et cette esthétique contemporaine peut attirer un nouveau public vers la céramique. La démarche de Rémi Lacombe n’est pas facile, l’association de tous les éléments plastiques, couleurs, graphismes, matières et volumes se révèlent magistrale grâce aux techniques céramiques. Ce style actuel restera daté de son époque. Mais l’originalité des créations enchantera ceux qui vivent avec leur temps.